Collectif de défense des écoles du Garros

Pour le maintien des écoles du Garros dans l’Éducation Prioritaire
Accueil > [2015] Au Garros, l'Éducation doit rester (...) > Les réponses des candidat.e.s aux élections (...)
  • Article

Les réponses des candidat.e.s aux élections départementales sur la situation des écoles orphelines du Garros

mercredi 18 mars 2015, par Collectif

{{Communiqué de presse - Mercredi 18 mars 2015}} {{{Les réponses des candidat.e.s aux élections départementales sur la situation des écoles orphelines du Garros}}} Le Collectif "[Au Garros, l'Éducation doit rester Prioritaire->http://www.facebook.com/AuchGarrosREP]" a interpellé les candidat.e.s du canton d'Auch 3 aux élections départementales sur la situation des écoles orphelines du Garros, en leur proposant de [répondre à quatre questions->art55]. Par cette initiative citoyenne, notre Collectif souhaitait ainsi inscrire la sortie des écoles du quartier de l'Éducation Prioritaire dans le débat public et électoral. _ Nous remercions donc vivement les cinq listes[[Le président de l’assemblée départementale, candidat à sa propre succession, nous a fait parvenir un [communiqué->http://ecoles.garros.auch.free.fr/spip.php?article58#phmartin] précisant son accord complet avec les réponses envoyées par la liste “Majorité départementale” et rappelant son action en soutien à nos mobilisations.]] présentes sur le canton d'Auch3 de s'être ainsi prêtées au débat démocratique, en acceptant de répondre à nos questions. Notre collectif, regroupant parents, enseignant.e.s et habitant.e.s du Garros, créé pour défendre les écoles du quartier n'a pas vocation à donner de consigne de vote, mais nous engageons chacun.e à lire les réponses apportées par les candidat.e.s aux élections départementales afin de se forger leur propre opinion. Nous ont répondu (par ordre chronologique) : - la liste “[l’Alternative, le Front de G’Auch->art56]” - la liste “[Unis pour le Gers->art57]” - la liste “[Majorité départementale->art58]” - la liste “[Libres et Indépendants->art59]” - la liste “[Que Podem ! - EELV->art60]” Qu'il nous soit permis néanmoins d'en proposer une rapide synthèse : {L'analyse} Si l'analyse des responsabilités politiques divisent bien évidemment les candidat.e.s, tou.te.s tombent d'accord pour dénoncer la contradiction entre la labellisation du quartier en “quartier d'intérêt national” et la sortie des écoles de l'Éducation Prioritaire. {Les propositions} Au-delà des nombreuses propositions détaillées dans leur courrier par les différentes listes, retenons que toutes ces propositions passent par le maintien des moyens et la réintégration des écoles dans une REP. _ Ajoutons que les propositions qui vont dans le sens d'une prise en compte globale de la politique éducative à mener sur le quartier et du renforcement des liens entre les écoles et les autres acteurs locaux vont dans le sens des réflexions de notre collectif. {L'engagement des futurs élu.e.s} Si tou.te.s les candidat.e.s nous assurent de leur futur engagement auprès des écoles du quartier, les modalités de celui-ci divergent d'une liste à l'autre : combat politique auprès du gouvernement pour faire respecter la parole donnée par F. Hollande au quartier, engagement auprès des pouvoirs publics locaux pour faire émerger une solution pour les écoles, soutien à notre mobilisation, mise en place d'un accompagnement des écoles… une fois encore nous vous suggérons de lire les réponses des listes publiées sur notre site. Pour notre Collectif, après 5 mois de luttes pour qu'[Au Garros l'Éducation reste Prioritaire->http://www.facebook.com/AuchGarrosREP], 5 mois d'argumentations et de mobilisations face au déni et à l'hostilité de l'administration de l'Éducation Nationale, nous considérons que c’est bien une question budgétaire qui est cause du blocage. Et que sans un arbitrage politique au niveau adéquat, les enfants de notre quartier resteront les grands perdants d'une décision aussi ubuesque qu'inique.