Collectif de défense des écoles du Garros

Pour le maintien des écoles du Garros dans l’Éducation Prioritaire
Accueil > [2015] Au Garros, l'Éducation doit rester (...) > Une exigence de cohérence politique (Communiqué de
  • Article

Une exigence de cohérence politique (Communiqué de presse)

mardi 16 décembre 2014, par Collectif

{{Communiqué de presse - Mardi 16 décembre 2014}} {{{Une exigence de cohérence politique}}} Nous apprenons que le quartier du Garros (Auch) est retenu dans la [liste des 200 quartiers d’intérêt national qui bénéficieront du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain->http://ville.gouv.fr/?adoption-de-la-liste-des-quartiers] (NPNRU) 2014-2024. {Nous nous en réjouissons}. En effet, c'est une chance pour notre quartier où la [Communauté d'Agglomération du Grand Auch->http://grandauch.fr/Les-competences.html], en concertation [avec ses habitant.e.s->http://www.gers.gouv.fr/content/download/11672/76759/file/note.pdf], pourra avoir les moyens d'une politique ambitieuse de rénovation urbaine, et ainsi améliorer la vie des familles accueillies dans les écoles du quartier, et soutenir efficacement les plus fragiles d'entre elles. {En revanche notre incompréhension est à son comble} : comment un quartier peut-il répondre aux critères qui le place dans la liste des « 200 quartiers d’intérêt national […] sur lesquels seront concentrés des financements exceptionnels, parce que les difficultés sociales et urbaines y sont les plus grandes » quand ses écoles sortiraient de l'Éducation Prioritaire ? {Cela n'a aucun sens !} D'autant que le dossier du ministère de la ville précise que « 99 % des 290 REP+ de métropole sont situés dans ou à proximité d’un quartier prioritaire »[[“Dossier de presse - Adoption de la liste des quartiers NPNRU par le Conseil d’administration de l’ANRU”, 16 décembre 2014, p. 48.]]. _ {Et nous ne serions pas même en REP ?} {Nous nous mobilisons aujourd'hui avec une détermination d'autant plus grande} pour exiger une mise en cohérence des politiques de l'État : et notamment celle du Ministère de la Ville et celle de l'Éducation Nationale. _ Nous demandons à la Rectrice de prendre acte des difficultés du quartier du Garros, à présent « quartier d’intérêt national », et d'attribuer, comme cela aurait dû être le cas dès le début, un label REP aux écoles du quartier du Garros. Nous rappelons notre solidarité avec les collectifs qui luttent un peu partout contre le démantèlement de l'Éducation Prioritaire et pour une ambition éducative au service des plus fragiles d'entre nous. Nous pensons tout particulièrement aux écoles de Littré et d'Empalot à Toulouse qui serons mobilisées au même moment que nous. {Mardi 16 décembre, mobilisations à Auch pour qu'au Garros, l'Éducation reste Prioritaire} : -* Journée de grève dans les écoles et les services municipaux ; -* Rassemblements : -** 10h00 : Rendez-vous au marché du Garros. -** 11h00 : Départ en manifestation direction la haute-ville… -** 12h00 : Pique-nique festif et revendicatif devant l'Inspection, rue Gambetta. {{Le Collectif "Au Garros, l'Éducation doit rester prioritaire"}}